Catalogue

Filtres actifs :
Type de Gibier
Type de chasse

Informations

Nouveaux produits

Lapins -Lièvres

 

Le lapin de garenne

Oryctolagus cuniculus

Longtemps n°1 des gibiers français, le lapin de garenne est de nos jours devenu rare en de nombreux endroits.Il est donc assez exceptionnel de pouvoir proposer des journées sur ce thème. Or, tous ceux qui ont connu l’époque glorieuse du garenne peuvent témoigner combien sa chasse est joyeuse et tré...

 

Le lapin de garenne

Oryctolagus cuniculus

Longtemps n°1 des gibiers français, le lapin de garenne est de nos jours devenu rare en de nombreux endroits.Il est donc assez exceptionnel de pouvoir proposer des journées sur ce thème. Or, tous ceux qui ont connu l’époque glorieuse du garenne peuvent témoigner combien sa chasse est joyeuse et trépidante.

Quelques petits chiens courants bien gorgés, d’intrépides broussailleurs ou, pourquoi pas, un chien d’arrêt de bonne composition, suffisent pour tenir en haleine les fusils postés autour des couverts. Bousculé de sa remise par les auxiliaires canins, le lapin se fait battre puis, sans crier gare, finit par gicler à découvert pour échapper à ses poursuivants.Il faut alors aux chasseurs de bons réflexes pour ajuster le fuyard et tenter de le faire rouler. L’exercice n’est pas si évident qu’il n’y paraît maisles ambiances joyeuses sont garanties !

 

Conseils des experts Chasse-Box

 

Armement et munitions :

Le lapin de garenne est un gibier fragile qui ne résiste pas au petit plomb. Les cartouches à bourre grasse chargées de 24 à 32 grammes de plombs en n°8, n°7 ou n°7,5 font parfaitement l’affaire. Côté fusil, les calibres oscillant du 12 jusqu’au 28 aux chokes pas trop serrés (1/4 – 1/2 ou Lisse – 1/4) sont un bon compromis.  

 

 

Autres indispensables :

Une tenue de chasse classique est adaptée à la chasse du lapin de garenne. Pensez, de surcroit, à porter un effet fluorescent (casquette et/ou gilet) pour bien être vu.

 

Difficulté physique :

1 à 2,5 sur une échelle de 5 selon la nature du terrain. La chasse du lapin n’est pas physique, on marche généralement peu et les arrêts sont fréquents.

 

Le lièvre

Lepus europaeus

Rapide, rusé, résistant, passionnant, le lièvre fait partie des gibiers mythiques de nos campagnes françaises. De nos jours très présent dans de nombreuses régions, grâce à une gestion millimétrée des effectifs via, parfois, des plans de chasse draconiens, il donne aux chiens courants l’occasion de belles et grandes menées.Les amateurs d’activités plus intimistes peuvent aussi traquer « l’oreillard » derrière un chien leveur, broussailleur ou d’arrêt lors de simples billebaudes. Écrasé au fond de son gîte, le lièvre sait se faire discret et il arrive souvent de le croiser à quelques dizaines de centimètres sans même l’apercevoir. Mais si l’animal se sent repérer, son démarrage est foudroyant. Il bondit de son repaire et décampe au triple galop pour mettre un maximum de distance entre lui et son poursuivant. Si le terrain le permet, il faut attendre que le fuyard ait accompli une bonne quinzaine de mettre pour tenter de l’intercepter. Le tir du lièvre toujours un grand moment.

 

Conseils des experts Chasse-Box

 

Armement et munitions :

Doté d’un squelette solide, le lièvrepeut peser jusqu’à 5 kilos. Un tel gibier nécessite donc d’être tiré avec une grenaille adaptée. Les cartouches chargées, au minimum de 32 grammes de plombs en n°6, n°5, ou n°4 s’imposent. Côté fusil, un calibre 12 ou 20 doté de chokes passablement serrés (3/4 – Full ou 1/2- Full) trouve ici toute son utilité.  

 

Autres indispensables :

Une tenue de chasse classique est adaptée à la chasse des lièvres. Pensez, de surcroit, à porter un effet fluorescent (casquette et/ou gilet) pour bien être vu.

 

Difficulté physique :

2 à 3sur une échelle de 5 selon la nature du terrain. La chasse du lièvre réclame de pouvoir marcher à travers la campagne des heures durant. 

Détails

Lapins -Lièvres Il y a 3 produits.

Résultats 1 - 3 sur 3.
Résultats 1 - 3 sur 3.