Le mouflon

Ovis gmelini musimon

Hôte, à l’état sauvage, des milieux ouverts ou semi-ouverts en région méditerranéenne, le mouflon est aujourd’hui présent dans 25 départements français situés au sud-est d’une ligne reliant Bordeaux à Strasbourg. Il a aussi été introduit avec succès dans certains enclos de chasse de grandes superficies où il s’est adapté de façon remarquable.

Lointain cousin du mouton, il affiche des mœurs beaucoup plus discrètes, ce qui rend son approche très intéressante et véritablement sportive. Ce gibier n’est pas de ceux qui s’offrent gratuitement au chasseur. Il fuit à la moindre alerte et se déplace avec une grande aisance en milieu escarpé. Ces paramètres engendrent souvent des tirs à longue distance (entre 150 et 250 mètres).

Le mouflon peut aussi être chassé en battue lors de sessions ouvertes, parallèlement, à d’autres gibiers. Les mouflones ne portent pas de cornes mais leur tir est possible.

         

Conseils des experts Chasse-Box

                                

Armement :

Le poids d’un mouflon adulte oscille entre 40 et 60 kilos. Telle silhouette ne réclame pas de calibres surdimensionnés mais plutôt des armes à tirs tendus. Parmi les classiques répondant à cette discipline, on trouve, par exemple, le 270 Win., le 243 Win., le 300 Win. Mag. le 7x64 ou encore le 6x62 F.

 

Lunettes de tir :

L’offre en matière de lunettes est aujourd’hui quasiment infinie et le chasseur a de quoi s’y perdre. De plus, le coût élevé des optiques de qualité ne permet pas à tout le monde de s’offrir une lunette pour chaque mode de chasse pratiquée. Nous vous proposons donc d’opter pour les meilleurs compromis qui permettent à la fois de pratiquer, l’approche et la battue. Ainsi concentrez-vous sur les références suivantes : 1,5-6x42, 1,5-10x42, 1,7-10x42 ou encore 2,5-10x42.

 

Jumelles :

Parmi les accessoires indispensables du chasseur à l’approche et à l’affût : les jumelles. Il en existe de nombreux modèles sur le marché. Aux amateurs de chasse crépusculaires nous recommandons les valeurs sûres que sont les 8x56 ou les 8x52. Les nemrods pratiquant davantage de jour préfèreront les 8x42, 8x52 ou 10x42.

Autres indispensables :

Souple, silencieuse, discrète et respirante, voici résumée en quatre mots la tenue idéale du chasseur de mouflon à l’approche. Le choix d’effets « camouflage » reste à la discrétion du chasseur. Il faut, en revanche, porter une casquette ou un chapeau pour atténuer la brillance du visage. Les chaussants se veulent aussi adaptés au terrain. De bonnes chaussures montantes étanches et une paire de guêtres. Quelques barres énergisantes, une gourde et un poncho peuvent être glissés dans un petit sac à dos. En battue, aucune consigne particulière n’est à signaler sauf le port d’un gilet fluorescent. La météorologie détermine le choix des vêtements.

 

Difficulté physique : 2,5 à 4 sur une échelle de 5 selon que l’on chasse en terrain plat, en zone vallonnée ou en zone montagneuse.