La grive musicienne, draine, mauvis et litorne

Turdus philomelos, Turdus viscivorus, Turdus iliacus, Turdus pilaris

Quatre variétés de grives sont répertoriées en France, toutes sont migratrices et chassables. On les observe à compter de l’automne à travers le pays. Leur chasse se pratique le plus souvent à poste fixe, lorsqu’elles migrent et qu’un vent favorable les fait voler à portée de fusil. Il est aussi parfois possible de les tirer lors de chasses marchantes alors qu’elles décollent des haies, des charmilles, des vergers ou des vignes. Musiciennes, draines, mauvis et litornes sont des gibiers très prisés en de nombreuses régions. Leur tir requiert une adresse certaine. Les jours de forte migration, elles offrent l’opportunité de bruler de nombreuses cartouches.Les territoires à vocation commerciale permettant de chasser les grives sont plutôt rares.

Conseils des experts Chasse-Box

Armement et munitions :

Très peu résistantes au coup de fusil, les grives n’imposent pas d’être tirées avec de la grosse grenaille. Les cartouches à bourre àjupe chargées de 28 à 32 grammes plombs de n°9, n°8 ou n°7,5 sont recommandées. Côté fusil, un calibre 12 ou 20 doté de chokes passablement serrés (3/4 – Full ou 1/2- Full) trouve ici toute son utilité car il est très fréquent de tirer oiseaux au-delà de 30 mètres. 

Autres indispensables :

Dans le cadre d’une chasse à poste fixe, il est conseillé de se munir d’une tenue de camouflage et d’un couvre-chef. La cagoule peut aussi être de mise face à ces gibiers très méfiants. Lors de chasses marchantes, un gilet et/ou une casquette fluorescents permettent d’être vu des autres chasseurs. Ceci ne perturbe absolument pas la chasse. La sécurité avant tout.

Difficulté physique :

1 à 2 sur une échelle de 5 selon que l’on chasse à poste fixe ou devant soi.